Bien plus qu’une boîte de conserve!

Après le conteneur d’exercices Conex, le conteneur d’agriculture urbaine Conserre voit le jour dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Légumes, fines herbes et fleurs comestibles y poussent pour le plus grand bonheur des passants.
fait_conserre_s1-300x200
Une première
«Le conteneur de jardinage est une première sur l’île!», raconte Christian Lefebvre, employé à la Ville de Montréal. Installé depuis le début juillet aux abords de la station de métro Vendôme, en collaboration avec la STM, le Conserre, permet de sensibiliser les gens en leur expliquant les bienfaits de l’agriculture en milieu urbain.

Tomates et basilic
Cinq heures par semaine, des animateurs horticultures sont sur place pour répondre aux questions et faire la démonstration des jardins éphémères… installés sur du béton. Ils y présentent aussi la variété qui pousse dans les quatre zones de jardinage du conteneur grillagé : tomates, basilic, laitue, épinards, poivrons, courges et bourrache, une fleur qui attire les pollinisateurs.fait_conserre_s4-300x169

Travail d’équipe
L’idée d’avoir un jardin urbain de démonstration et de sensibilisation à l’agriculture urbaine est le fruit de l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, d’une compagnie spécialisée dans la transformation de conteneurs maritimes, le Dépôt alimentaire NDG avec son programme d’économie sociale Ça pousse! et Action Communiterre. «Nous avons travaillé avec le fournisseur pour assurer la livraison du Conserre et avec nos partenaires d’Action Communiterre. Un contremaître horticole a aussi donné un coup de main en mettant à la disposition un réservoir de 200 gallons d’eau. L’accès à l’eau était un enjeu logistique important. Au départ, les camions citernes qui arrosent les plate-bandes ont été utilisés jusqu’à ce qu’on réussisse à installer ce gros réservoir», ajoute Christian Lefebvre.

Récoltes de succèsfait_conserre_s2-200x300
Avant que les récoltes soient redistribuées à la communauté par Dépôt Alimentaire NDG, allez y jeter un coup d’œil. Vous avez jusqu’à l’automne prochain. Un arrêt au métro Vendôme qui vaut le détour! Il n’est pas exclu qu’un second conteneur soit installé sur le territoire de l’arrondissement à l’été 2016. Si les résultats sont satisfaisants, le conteneur fera des petits qui pourront se promener d’une année à l’autre.