Carte mentale de l’espace vécu : un moyen pour mieux connaître les quartiers

Vous désirez monter une activité d’animation pour mieux connaître votre quartier? Voici une proposition qui vous permettra de concevoir une représentation du quartier selon le vécu de ses habitants.

1 – Dessiner le quartier
Il s’agit dans un premier temps de demander à chacun qu’il dessine le quartier en y indiquant les lieux qui, selon lui, marquent le territoire : les endroits redoutés et favoris, les rues sécuritaires et plaisantes, les intersections dangereuses, les parcs fréquentés, les ruelles évitées, les bâtiments incontournables, les institutions qui personnalisent les lieux.

2 – Compiler, constater, discuter
Dans un second temps, après une analyse des dessins, un animateur fait part des résultats, des similitudes, des différences, des lieux absents, des lieux communs à chacun. Les participants sont invités à discuter de leurs choix et de faire part de leurs appréhensions, leurs coups de cœur et leurs désirs pour l’avenir.

3 – Réaliser un portrait vécu
La tenue de cette activité ne vous donnera pas un portrait scientifique de votre quartier, mais vous obtiendrez une vision qualitative et émotive de votre quartier : des données essentielles pour mieux connaître un quartier et alimenter des projets d’urbanisme.

Ce document présenté ici a été produit par Claude Champagne du Centre St-Pierre. Il est largement inspiré d’un exercice réalisé avec Michel Guenet, géographe et professeur à l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal, à l’occasion de l’organisation d’un Café urbain qui a eu lieu dans le quartier Mercier-Est à Montréal en mars 2005 pour le compte de la Table de concertation intersectorielle et multiréseaux Solidarité Mercier-Est.

Informations bibliographiques et téléchargement