Agir sur l’analphabétisme rapporterait des milliards !

Une étude de Statistique Canada conclut que l’investissement dans l’éducation et le perfectionnement des connaissances a des répercussions à long terme beaucoup plus grandes que l’investissement dans le capital physique. Analysant les données de 14 pays de l’OCDE entre 1960 et 1995, l’étude utilise également les résultats de l’Enquête internationale sur l’alphabétisation des adultes (EIAA).

Les résultats sont éloquents. Un pays qui parvient à hausser son niveau de littératie de 1% réussirait à augmenter la productivité au travail de 2,5% et son PIB par habitant de 1,5%. L’incidence de l’investissement dans le capital humain des femmes serait plus important.

Selon les calculs, une augmentation de 1% du niveau de littératie au Canada engendrerait une augmentation de 32 milliards de dollars au revenu national.

 

Source :

Étude : Résultats en littératie, capital humain et croissance. Statistique Canada. 2004

Analphabétisme – Des millards perdus ! Émilie Corriveau. Le Devoir. 1er septembre 2012.